CONFERENCES - COLLOQUES

* Mardi 22 Mai 2018, soirée ciné-débat au Lux de Valence 20h  "Mai 68 et le cinéma militant"
 
À cette occasion un certain nombre de films extrêmement rares setont diffusés. Ces films ont été tournés il y a 50 ans par des anonymes, des ouvriers, des étudiants et des cinéastes. Cette soirée est participative et ouverte à tous, elle sera nourrie par les témoignages (notamment de Roger Gosselin de la CFDT) et les interventions de chacun.
Des lycéens de Valence viendront également témoigner de leur perception de Mai 68 aujourd’hui.

 

LUX scène nationale de Valence
36, bd du Général de Gaulle
26000 Valence
Ligne directe : 04 75 82 44 16
 

 

* Mercredi 30 mai 2018, salle Jean Vilar à Romans, 18H-19H ( La salle Jean-Vilar se trouve rue Giraud, à proximité immédiate de la côte des cordeliers et de la place Jules-Nadi), présentation de la Revue n° 567 "Mai 68 dans la Drôme" par les auteurs.

La Revue drômoise, via son numéro spécial sur Mai 68, dresse un tableau critique sur l’histoire et la mémoire des « événements » perçus à travers le prisme singulier du département de la Drôme. Cinquante ans après, il est temps de faire de revenir sur une page importante de l’histoire nationale et départementale. La Drôme de 1968 est en profondes mutations démographiques, sociales et économiques. Toujours fortement marqué par la ruralité et le monde agricole, le département est bien pourvu en industries avec quelques fleurons tels Crouzet à Valence, la CEA de Pierrelatte, Jourdan à Romans… Territoire sans université, la Drôme compte toutefois des lycéens en nombre dans les aires urbaines. Dans ce contexte spécifique, comment se manifeste le mouvement de Mai ? Avec quelles spécificités ? Selon quelles modalités temporelles ? Jusqu’au 13 mai, le presse locale rend largement compte des événements parisiens, accompagnés de nombreux commentaires sur « la crise de la jeunesse ». A partir de là, suivant la chronologie nationale, un mouvement social d’envergure éclate dans le département. Il se terminera fin  juin avec la reprise du travail dans les dernières entreprises en grève et avec les élections législatives anticipées marquées par le succès des gaullistes et de leurs alliés.La Drôme, à son échelle et en suivant le rythme national, a donc vécu son « Mai 68 ». A ce titre, plusieurs auteurs de la Revue drômoise, Gilles Vergnon (maître de conférences à l'IEP de Lyon), Michel Chaudy (historien), David Vinson (docteur en histoire, enseignant)…, proposent un retour sur leurs travaux, une rencontre – débat  le mercredi 30 mai 2018 salle Jean Vilar à Romans (18h-19h).

* Les Archives départementales de la Drôme organise, en collaboration avec la Revue drômoise, un cycle de trois conférences consacré à  "Mai 68"  dans la Drôme.

Les conférences ont lieu le mercredi soir aux Archives départementales, à 18h30. Elles durent environ 1h, suivies d'un temps d'échange avec l'auditoire.

Affiche conference mai 68 2018Affiche conference mai 68 2018 (4.89 Mo)

- 25 avril 2018 : Ludivine Bantigny - Autour des travaux et de l'ouvrage à paraître 1968 du grands soirs au petits matins.
- 23 mai 2018:  David Vinson - Le mai 68 des agriculteurs drômois.
- 20 juin 2018 : Michel Chaudy - La règle communautaire de Boimondeau et les Accords de Grenelle.

Programme confetence mais 68 2018Programme confetence mais 68 2018 (1.69 Mo)

 

* Centenaire de 14 18 Appel à contributions sur la sortie de guerre

2018 appel a participation2018 appel a participation (313.74 Ko)

Le Comité départemental d’histoire de la guerre 14-18 dans la Drôme souhaite promouvoir, fin 2018, une série de conférences dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre. Pour clore la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, ce Comité envisage d’organiser un cycle de conférences en plusieurs endroits de la Drôme. Ces conférences se tiendront entre fin septembre et fin novembre 2018 et pourront donner lieu à une publication courant 2019.

Les sujets des interventions sont laissés à la libre appréciation des contributeurs. Le thème qui sera privilégié, la sortie de la guerre et ses prolongements tout au long du XXe siècle, ouvre en effet de nombreux centres d’intérêt peu ou pas encore exploités.

Comme pour le colloque d’octobre 2014, ces conférences ne pourront exister que par les travaux qui auront été réalisés. Le comité compte  donc sur de nombreuses  participations  et demande aux contributeurs de manifester leur intérêt, dès à présent. Vous pouvez faire connaitre  vos intentions de participation pour le 1er février 2017 afin de programmer au mieux les différents lieux de conférences. Envoyez par courriel vos nom, lieu de résidence et thème de communication à contact@cdh14-18.fr ou cdh1418drome@gmail.com

×