Brèves / Informations diverses

* Pour la commémoration du soixantième anniversaire de la mort de Jeanne de Flandreysy, Annie Friche, présidente de l’Académie drômoise des lettres, sciences et arts vous invite Mardi 14 mai 2019 à 18 heures à la salle diocésaine du Bon Pasteur 11, rue du Clos-Gaillard à Valence à la conférence donnée par Alain Balsan à l’issue de laquelle il dédicacera son ouvrage Jeanne de Flandreysy, une figure valentinoise du féminisme

 

* OUVRAGE A PARAÎTRE - SOUSCRIPTION - ACHAT

Les éditions Pwa plum présentent : Les Lourie de Vercheny, quatre cents ans de vie paysanne. Tout a commencé par un coffre en bois vermoulu posé en haut de l’armoire, dans la chambre qu’enfant, Élie Arnaud partageait avec sa grand-mère. C’était dans la maison familiale, cette grosse bâtisse à l’entrée de Peyrache dont vous connaîtrez bientôt l’histoire rocambolesque. Un jour, poussé par la curiosité, Élie descendit le coffre et l’ouvrit... Soigneusement rangés dans des sacs de toile grossière, des centaines de parchemins jaunis, certains grignotés, d’autres tachés, pâlis, la plupart en parfait état de conservation...Les plus anciens documents datent du XVIe siècle. Ce sont des testaments, des contrats de mariage, des quittances, des reconnaissances de dettes. Toutes sortes de papiers administratifs qui permettent de reconstituer une part de la vie de ses ancêtres. À ces documents administratifs s’ajoutent les histoires familiales du XIXe siècle qui se sont transmises au fil des générations, rendant plus vivants les portraits de ces paysans viticulteurs protestants. Puis Élie retrace de vive voix le XXe siècle et tous ses bouleversements : trois guerres, la mécanisation de l’agriculture, les progrès techniques et l’ouverture au monde. À travers cette chronique familiale sur douze générations, on voit l’Histoire dérouler sa trame : l’édit de Nantes et sa révocation, la Révolution, Napoléon III, la Première Guerre mondiale et la suivante. On voit la vie paysanne, semblant immuable, se transformer très lentement, puis à toute vitesse ces dernières décennies. La terre de Vercheny, la vigne et la foi protestante, une certaine idée de l’humanité, relient ces générations sur quatre siècles. L’ouvrage est rédigé par Franswaz Rochette et édité par nos soins.

De format carré (20x20 cm), de 160 pages environ, illustré de fac-similés, de photos familiales et d’archives locales, il sera imprimé par l’Imprimerie du Crestois et mis en vente au prix de 18 €.
Nous rassemblons les fonds nécessaires à l’impression. Pour nous soutenir, préachetez un ou plusieurs exemplaires, à 16 €.
Le livre sortira début juin. Vous pourrez le récupérer directement lors de présentations ou demander à le recevoir par courrier. Frais d’envoi :
1 exemplaire : 7 €, 2 : 8 €, de 3 à 5 : 9.5 €
Envoyez votre commande avec un chèque au nom de la cie Double Un avant le 30 mai. N’oubliez pas de préciser le nombre d’exemplaires, les frais d’envoi et votre adresse sinécessaire. Pwa plum le département de micro-édition de la cie Double Un 31, av. A. Fayolle, 26400 Crest pwaplum@gmail.com 07.87.43.93.61 www.doubleun.com

 
* VOYAGE DE PRINTEMPS DES AMIS DE LEONCEL DU 14 AU 16 MAI 2019
 

Les Amis de Léoncel ont le le plaisir de vous proposer ce printemps un voyage de trois jours en autocar, au départ de Valence, axé autour de quatre pôles d’intérêt : Lodève, riche cité épiscopale, Millau et son célèbre viaduc, l’abbaye cistercienne de Sylvanès et enfin La Couvertoirade, fief des Templiers puis des Hospitaliers. Il importe de s’inscrire rapidement, avant le 1er mars, pour que nous puissions confirmer le voyage auprès de l’autocariste. Un nombre minimum de 25 participants est requis. A ce jour nous demandons 367€ par personne sur la base d’une chambre double (supplément pour chambre individuelle 47€ selon disponibilité) à régler en deux fois : 150€ d’acompte avant le 1er mars 2019 (ou 197€ si demande de chambre individuelle) et le solde de 217€ avant le 15 avril. Le prix inclut toutes les prestations de transport, de séjour (repas avec boissons comprises) et de visites guidées ; l’association ne prend aucune marge mais le prix est variable en fonction du nombre de participants.
Si nous sommes plus de 30 inscrits, vous aurez la bonne surprise de recevoir un petit remboursement.

* Parution d'un nouveau livre de RIXTE, Jean-Claude. Théâtre d’Oc en Drôme : Recueil de pièces choisies. Édition bilingue (occitan / français). Lyon : LivresEMCC, 2016. 269 p., illus. ; 17 cm. (Collection Régionales). Ouvrage réalisé avec le concours de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. ISBN : 978-2-35740-518-9.

Prix : 12 €
À commander sur le site : www.livresemcc-jdidees.com
contact : idees.jd@gmail.com

Contient :
Comédie de seigne Peyre et seigne Joan (1580), œuvre ancienne écrite à Montélimar pendant les guerres de religion, déjà éditée, pas très bien, au XIXe siècle mais très peu connue, et digne d’intérêt pour son contenu historique et linguistique ;
Gatien ALMORIC, Nèça e Nebot (1883), vaudeville représenté plusieurs fois dans la Drôme en 1897 et 1898, dans le cadre des fêtes du syndicat agricole ;
Jean COSTE, La Nionsesa (1936), pièce qui, dans le contexte d’une société rurale encore patriarcale, brosse le portrait surprenant d’une jeune épouse aspirant à une vie autonome ;
Jean COSTE, Lou Darrier Daufin (s.d.), succession de tableaux qui évoquent la mort légendaire du fils du dauphin Humbert II ;
Roger PASTUREL, Leis Ametlas (1998), émouvante transposition du conte à la scène par un conteur, acteur et auteur reconnu du théâtre provençal.

Cette publication, qui embrasse cinq siècles d’écrit en occitan, présente cinq pièces en un acte : l’une qui gagnait à être rééditée, La Comédie de seigne Peyre et seigne Joan (1576), et quatre inédites, Nèça e Nebot (1883) de Gatien Almoric, La Nionsesa (1936) et Lo Darrier Daufin (sans date) de Jean Coste, et Leis Ametlas (1998) de Roger Pasturel. À côté de l’émouvant tableau historique de Jean Coste qui dépeint le chagrin d’un père qui perd son enfant, la poignante adaptation de Pasturel met en scène le conte de Charles Galtier où l’enfant est sauvé de la mort par l’amour des siens. En contrepoint, l’unité se fait autour des trois comédies de mœurs qui, au fil du temps, nous éclairent sur la situation et le statut de la femme dans la société où elle vit. À cet égard, la pièce de Jean Coste s’avère d’une étonnante modernité. Transcrits, présentés et traduits par Jean-Claude Rixte, ces textes illustrent remarquablement l’unité de la langue d’oc à travers ses variantes parlées en Drôme. Ils sont autant de témoins de la richesse et de la variété des lettres d’oc dans notre région où, à la suite de son Camin deis estèlas publié par LivresEMCC en 2011, Roger Pasturel s’affirme comme un dramaturge de premier plan. Autant de pièces, aussi, destinées à retrouver la scène et conquérir leur public.