Brèves / Informations diverses

* Présentation de la RevueN° 571 le jeudi 21 mars 2019 à 19 heures à la salle des fêtes dee Beaumont-Monteux : Questions / réponses ; vente de la revue ; moment convivial
 
* VOYAGE DE PRINTEMPS DES AMIS DE LEONCEL DU 14 AU 16 MAI 2019
 

Les Amis de Léoncel ont le le plaisir de vous proposer ce printemps un voyage de trois jours en autocar, au départ de Valence, axé autour de quatre pôles d’intérêt : Lodève, riche cité épiscopale, Millau et son célèbre viaduc, l’abbaye cistercienne de Sylvanès et enfin La Couvertoirade, fief des Templiers puis des Hospitaliers. Il importe de s’inscrire rapidement, avant le 1er mars, pour que nous puissions confirmer le voyage auprès de l’autocariste. Un nombre minimum de 25 participants est requis. A ce jour nous demandons 367€ par personne sur la base d’une chambre double (supplément pour chambre individuelle 47€ selon disponibilité) à régler en deux fois : 150€ d’acompte avant le 1er mars 2019 (ou 197€ si demande de chambre individuelle) et le solde de 217€ avant le 15 avril. Le prix inclut toutes les prestations de transport, de séjour (repas avec boissons comprises) et de visites guidées ; l’association ne prend aucune marge mais le prix est variable en fonction du nombre de participants.
Si nous sommes plus de 30 inscrits, vous aurez la bonne surprise de recevoir un petit remboursement.

* Parution d'un nouveau livre de RIXTE, Jean-Claude. Théâtre d’Oc en Drôme : Recueil de pièces choisies. Édition bilingue (occitan / français). Lyon : LivresEMCC, 2016. 269 p., illus. ; 17 cm. (Collection Régionales). Ouvrage réalisé avec le concours de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. ISBN : 978-2-35740-518-9.

Prix : 12 €
À commander sur le site : www.livresemcc-jdidees.com
contact : idees.jd@gmail.com

Contient :
Comédie de seigne Peyre et seigne Joan (1580), œuvre ancienne écrite à Montélimar pendant les guerres de religion, déjà éditée, pas très bien, au XIXe siècle mais très peu connue, et digne d’intérêt pour son contenu historique et linguistique ;
Gatien ALMORIC, Nèça e Nebot (1883), vaudeville représenté plusieurs fois dans la Drôme en 1897 et 1898, dans le cadre des fêtes du syndicat agricole ;
Jean COSTE, La Nionsesa (1936), pièce qui, dans le contexte d’une société rurale encore patriarcale, brosse le portrait surprenant d’une jeune épouse aspirant à une vie autonome ;
Jean COSTE, Lou Darrier Daufin (s.d.), succession de tableaux qui évoquent la mort légendaire du fils du dauphin Humbert II ;
Roger PASTUREL, Leis Ametlas (1998), émouvante transposition du conte à la scène par un conteur, acteur et auteur reconnu du théâtre provençal.

Cette publication, qui embrasse cinq siècles d’écrit en occitan, présente cinq pièces en un acte : l’une qui gagnait à être rééditée, La Comédie de seigne Peyre et seigne Joan (1576), et quatre inédites, Nèça e Nebot (1883) de Gatien Almoric, La Nionsesa (1936) et Lo Darrier Daufin (sans date) de Jean Coste, et Leis Ametlas (1998) de Roger Pasturel. À côté de l’émouvant tableau historique de Jean Coste qui dépeint le chagrin d’un père qui perd son enfant, la poignante adaptation de Pasturel met en scène le conte de Charles Galtier où l’enfant est sauvé de la mort par l’amour des siens. En contrepoint, l’unité se fait autour des trois comédies de mœurs qui, au fil du temps, nous éclairent sur la situation et le statut de la femme dans la société où elle vit. À cet égard, la pièce de Jean Coste s’avère d’une étonnante modernité. Transcrits, présentés et traduits par Jean-Claude Rixte, ces textes illustrent remarquablement l’unité de la langue d’oc à travers ses variantes parlées en Drôme. Ils sont autant de témoins de la richesse et de la variété des lettres d’oc dans notre région où, à la suite de son Camin deis estèlas publié par LivresEMCC en 2011, Roger Pasturel s’affirme comme un dramaturge de premier plan. Autant de pièces, aussi, destinées à retrouver la scène et conquérir leur public.